Alfa Romeo 33, la rencontre

Je vais vous présenter ma vision de cet auto formidable qui a marqué mes débuts automobilistiques, puisque d’abord j’en ai possédé une pendant 4 années, et que cette auto m’a fait de l’œil dès mon plus jeune age, je devais avoir 11 ans.

Alors que j’étais môme, le compagnon de ma mère était garagiste. Son fils venait d’avoir 18 ans et son père avait récupéré une alfa 33 1.3 phase 3 pour lui. Elle a trainé longtemps dans la cours du garage, sous une bâche, au milieu de 205, 405, 605, clio, renault 25… Une intrus, mais qui m’a tout de suite intrigué, voir même attiré. C’était surtout l’intérieur que j’adorais à cette époque, le tableau de bord en particulier. Si sexy par rapport aux intérieurs des françaises…

A 18 ans, mon permis en poche, après une année à taxer la 205 de ma mère, je me suis acheté une Nissan Sunny diesel… Rien de passionnant, quoi que… Ma passion pour les Alfas était grandissante à cette époque. Un ami de la famille possédait 2 Alfas anciennes, un spider et une GTV6 à moteur d’Alfa 75 3.0. Il me les avait fait essayé les 2. Je suis totalement tombé amoureux, piqué par le virus à vie… Ma préférence va pour la GTV, pour moi, même aujourd’hui, c’est le Saint Graal…

Je passais souvent devant le garage Derviaux à Libourne, spécialiste Alfa à l’époque, maintenant à la retraite. Un jour je m’y arrête, il avait un magnifique spider en vitrine, et quelques 145 sur le parc occasions. A cette époque j’étais étudiant, donc pas le sous en poche… Il m’interpelle sur le parc occasion, il me demande ce que je recherche. Je lui explique que je cherche une vieille alfa, j’adore les alfas anciennes… Il me dit viens, il m’emmène derrière le garage, et là il y avait 2 alfas 33 sur lesquelles il avait fait une reprise. (à l’époque la prime à la casse n’existait pas encore…) Il y avait une 1.5 Ti un peu kilométrée mais super état, et une 1.3 de base avec peu de km mais rongée par la rouille. Il me dit, je te propose la 1.5, elle est super, un client fidèle vient de m’acheter une 147 neuve pour la remplacer, c’est une première main, j’ai entretenu cette alfa depuis le départ, elle est très saine. Il demande à son apprenti d’aller chercher une batterie. Il me la démarre… Quelle bruit!!! Je vais l’essayer tout seul, et là c’est la révélation, je la veux… Je l’ai eu pour 500€, les sièges étaient déchirés mais il m’a récupéré ceux de la blanche qui étaient comme neuf. Le jour de la livraison, j’ai eu droit au petit porte clé alfa et au porte carte grise alfa (que j’ai toujours d’ailleurs)… Merveilleux souvenir.

Comme je disais, j’étais étudiant, j’avais 20 ans, mais j’avais trouvé un assureur collection qui me l’assurait pour 90€/ans. Les seules conditions étaient avoir le permis depuis au moins 2 ans, pas d’accidents et avoir une voiture principale assurée normalement. Je ne me souviens plus de son nom mais je ferai un article là dessus un de ces jours.

Voici quelques photos de cette 33

A suivre l’essai de l’alfa 33 1.5ti 105cv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

− 9 = 1